L’Inventaire du patrimoine culturel se met au vert !

IVR24_20133700916NUC4A.jpgLa Touraine est connue comme le jardin de la France  mais les parcs et jardins  sont un atout de toute la région Centre-Val de Loire, de l’Eure-et-Loir au Berry. C’est pourquoi le Conseil régional leur apporte une attention toute particulière, notamment à travers son important soutien à l’Association des Parcs et Jardins en Région Centre-Val de Loire (APJRC).
 
Créée en 1990, l’APJRC regroupe des propriétaires ou gestionnaires de jardins publics et privés ouverts à la visite et des amateurs  qui s’intéressent aux jardins. La mission première de l’association est de protéger et étudier les jardins de la région Centre-Val de Loire. Rapidement ses activités se sont largement diversifiées : formations aux adhérents par des professionnels reconnus, rôle de conseil, participation ou coordination de manifestations autour des jardins (fêtes des plantes, « Rendez-vous aux jardins » en partenariat avec la DRAC…), réalisation et diffusion d’une brochure détaillant les événements des jardins ouverts à la visite, visites et voyages proposés aux membres de l'association…L’APJRC conduit également une politique de relations internationales avec des pays européens, la Chine, la Russie. Elle développe un site internet où l’on retrouve le programme des jardins, des informations pratiques mais aussi l’inventaire des jardins.  
 
L’inventaire des jardins est l’un des services que l’association propose aux adhérents et  permet d’étudier les jardins dans toutes leurs composantes : historique, botanique, économique, touristique, etc. C’est un travail particulièrement utile lorsqu’un adhérent demande un label tel que celui de « Jardin remarquable », délivré par l’État-Ministère de la Culture.
 IVR24_20074100853NUC2A (Large).jpg
Une partie des connaissances est fournie par les propriétaires. La chargée de mission de l’APJRC étudie les aspects historique, paysager, artistique en menant des recherches en bibliothèque et en archives. Comme tout chercheur elle se rend sur place pour mieux comprendre l’objet de l’étude. Un photographe du service Patrimoine et Inventaire (SPI) peut l’accompagner pour garantir la prise de vue professionnelle.  Comme le jardin est un patrimoine vivant et en perpétuelle évolution, la chargée de mission s’attache particulièrement à retracer les plans successifs et à replacer le jardin dans son contexte environnemental. Enfin, elle met le dossier en forme selon une norme compatible avec celle de l’Inventaire général du patrimoine culturel, puis le met à disposition du public sur le site Internet de l’APJRC lorsque les propriétaires ont donné leur accord.  Les nouveaux inventaires seront également intégrés à la plate-forme de données du SPI.
 
Afin de répondre à la politique régionale du SPI, les futures études porteront notamment sur le département de l’Eure-et-Loir, jusqu’ici peu inventorié.

Légende des photos :
- Parc Édouard André à La Croix-en-Touraine (Indre-et-Loire). Cl. François Lauginie.
- Pont rustique au-dessus de la rampe du château de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher). Cl. Hubert Bouvet.

Partager 
  • email
  • facebook
  • twitter
Note moyenne de l'article : 5.0/5
Noter cet article :
noter l'article

Logo Inventaire blanc-defonce.pngQui sommes nous ?  Connaître le SPI

 

BasesMCC2-1.jpgRetrouvez toutes les données de l'Inventaire général sur les bases de données du Ministère de la Culture et de la Communication (nouvelle fenêtre)

 

Logo Inventaire Rose-defonce.pngRetrouvez les résultats des dernières études sur le portail de diffusion du SPI (nouvelle fenêtre)