Quand le patrimoine inspire les artistes

cath.vigier.284 (Large)-1.jpgLancée en 2018, l’exposition « Mon Parc a 20 ans, mon Parc dans 20 ans » célèbre l’anniversaire du Parc naturel régional du Perche, à cheval sur l’Orne et l’Eure-et-Loir.  Cet événement est l’occasion de faire un retour sur les actions menées par le Parc depuis 1998 mais aussi de se projeter dans l’avenir du territoire. Une concertation a été lancée auprès des habitants et le Parc s’est aussi adressé à des artistes pour nourrir et enrichir le débat.

« Les artistes étaient libres de s'emparer de la thématique de leur choix. Une douzaine d'artistes ont répondu à l'appel à projets, sept ont été retenus (Mélanie Casano, Jimmy Beunardeau, Catherine Vigier, Akitoshi Yamada, Nadine Roland-Billecart, Soline Roux, Marie VDB), bien entendu sur la pertinence et la qualité de leur travail, mais aussi sur cette capacité de mise en dialogue, en résonance, des patrimoines du Perche au fil du temps » explique Fabrice Picandet, chargé de communication et culture du Parc. Les projets étaient sélectionnés par un jury composé d'élus, d'artistes et de techniciens du Parc.

L’originalité de la démarche repose sur une vision globale des actions du Parc et de son avenir par les artistes. Ceux-ci ont pu rencontrer les techniciens du Parc pour dialoguer tout au long du processus créatif et développer leur projet en toute liberté. Ce n’est qu’après que le Parc a rapproché les œuvres de certaines de ses compétences précises et retranscrit l’intention de l’artiste dans le catalogue et les panneaux d’exposition.
CF008579 (Large).jpg
Dans ce cadre, Florent Maillard, chargé de mission « Inventaire du patrimoine bâti » au Parc, a rédigé un texte décrivant les missions de l’Inventaire du patrimoine : histoire, objectifs, méthodes, territoires couverts, publications, travaux scientifiques, bases de données en ligne, etc.

L’inventaire du patrimoine est l’une des missions du Parc et elle a trouvé sa traduction  dans une œuvre de Catherine Vigier, qui vit à Soligny-la-Trappe depuis 1999. Cette dernière connaît bien le Perche et elle est particulièrement à son patrimoine et à ses richesses naturelles. Depuis 30 ans son travail questionne les mémoires, les identités et les traces du passé à travers des techniques très contemporaines qu’elle invente à partir de matériaux chinés ou récupérés chez des ferrailleurs. Une fois qu’elle a eu connaissance de l’appel à projets du Parc, elle y a répondu avec enthousiasme car la demande était en résonance avec ses thèmes de prédilection : la nature et les paysages,  les racines, le patrimoine habité par le temps et la présence de ceux qui y ont laissé leur trace, la conservation du bâti ancien mais aussi, et surtout, sa transmission pour l’avenir.

cath.vigier.177 (Large).jpgCatherine Vigier voulait sortir des formats imposés et des cadres, aussi a-t-elle composé  une œuvre en volume avec plusieurs matériaux différents qui jouent la transparence. Intitulée « Tour identité  Perche», celle-ci a plusieurs facettes.  A l’extérieur, on perçoit le patrimoine auquel elle est sensible : les édifices religieux, les ponts, les lavoirs, les ouvertures, les matériaux, le bâti ancien que l’on entretient et que l’on transmet. A l’intérieur c’est la nature percheronne, une autre de ses sources d’inspiration,  qu’elle met à l’honneur. Le papillon transparent porte l’espérance et la paix. Les « personnages intemporels invitent le visiteur à se questionner sur les nombreux visages du territoire, créant au passage un échange avec le public » (catalogue de l’exposition).

La plasticienne a créé ses propres techniques en superposant des textiles transparents et du papier japon. Elle a utilisé des matériaux rappelant l’identité et les savoir-faire du Perche : le fer forgé, la toile, la dentelle, les branchages et les enduits ocre rappelant les façades des fermes et des manoirs.
cath.vigier.231 (Large).jpg
Tout en dévoilant des questions chères à Catherine Vigier, cette œuvre est un fidèle reflet du territoire percheron et rappelle les préoccupations de l’Inventaire : étudier le patrimoine pour mieux le connaître, en garder la mémoire, le préserver et le transmettre.

Site de Catherine Vigier : http://ateliervigier.canalblog.com

A noter : l'exposition était itinérante, elle a été présentée dans chacune des Communautés de communes du Parc et achève son itinérance à la Maison du Parc jusqu'au 6 janvier 2019.

Légende des photos :
- « Tour identité Perche », œuvre de Catherine Vigier, créée à l’occasion des 20 ans du Parc naturel régional du Perche. Cl. David Commenchal.
- Le chargé d’inventaire du Parc naturel régional du Perche sur le terrain. Cl. Vanessa Lamorlette-Pingard.
- Catherine Vigier pendant son travail de création. Cl. David Commenchal.

Partager 
  • email
  • facebook
  • twitter
Note moyenne de l'article : 5.0/5
Noter cet article :
noter l'article

BasesMCC2-1.jpg

Retrouvez toutes les données de l'Inventaire général sur les bases de données du Ministère de la Culture et de la Communication (nouvelle fenêtre)

 

Logo Inventaire Rose-defonce.pngRetrouvez les résultats des dernières études sur le portail de diffusion du SPI (nouvelle fenêtre)