Le Tour du choeur de la cathédrale de Chartres

IVR24_99280111X_P.jpgFondée en bordure de la Beauce sur un éperon allongé limité par les versants abrupts de l'Eure, la ville de Chartres doit sa célébrité à la cathédrale qui la domine et rayonne au-delà sur la campagne environnante. Reconstruite pour l'essentiel après l'incendie de 1194, la cathédrale Notre-Dame séduit le visiteur par la pureté de son architecture et l'équilibre harmonieux de ses volumes intérieurs, les couleurs miroitantes de ses verrières et la riche variété de sa sculpture.
Ce même visiteur, qui déambule dans l'édifice, découvre peu à peu la clôture de choeur, exceptionnel ouvrage sculpté, dont il fait lentement le tour. D'abord impressionné, il est bientôt séduit par les grandes scènes religieuses, les petites statuettes qui l observent, le dynamisme et l'élégance de l'ornementation de la claire-voie.
Le « Tour du choeur », nom donné à Chartres à la clôture de choeur, constitue un témoignage précieux de l'art français, de la Renaissance au siècle de Louis XIV. Son édification s'étend sur plus de deux cents ans : commencée en 1514, elle ne s'achève qu'en 1727. Des artistes dont la notoriété est déjà établie sont appelés par une ville et un clergé passionnés, traditions et courants stylistiques nouveaux se mêlent en un langage décoratif à la fois ordonnancé et exubérant, formant un ensemble majestueux incomparable.

Voir le dossiers des oeuvres étudiées (nouvelle fenêtre).

Publication "Le Tour du choeur de la cathédrale de Chartres"

IM 204 - Le tour de choeur de Chartres.jpg