La Sologne

IVR24_88411054XA.jpgLa Sologne est l'une des premières entités mises en chantier par la commission régionale de l'Inventaire général du Centre en 1974. Ce vaste terroir déshérité par ses données géomorphologiques si l'on excepte sa frange occidentale viticole est cependant riche de traces multiples que les générations successives ont laissées en tentant opiniâtrement d'y vivre, dans des conditions longtemps très éprouvantes en raison de la pauvreté et de l'humidité des sols ; mais c'est aussi, en raison de ces caractéristiques géologiques défavorables à l'agriculture, un territoire de chasse parsemé de centaines d'étangs où  les  « châteaux »  deviennent le centre de la vie économique et sociale : ils régissent de vastes domaines, objets de tentatives successives de mise en valeur notamment au siècle dernier qui voit l'essor de la sylviculture soutenue à grands frais par les pouvoirs publics.

Lancée sous l'impulsion du préfet Paul Masson, cette enquête est la première tentative d'approche globale d'un vaste territoire menée par une équipe de l'Inventaire général. Elle devait donner lieu à un atlas commenté du patrimoine mais l’idée fut abandonnée car elle ne correspondait aux formats habituels de publications. Afin de ne pas rompre l'unité cantonale caractéristique du mode de couverture topographique assuré par le service, quinze cantons solognots ou partiellement solognots ont été choisis : cantons d’Argent-sur-Sauldre, Aubigny-sur-Nère, La Chapelle d'Angillon, Vierzon, Bracieux, Lamotte-Beuvron, Mennetou-sur-Cher, Neung-sur-Beuvron, Romorantin, Salbris, Selles-sur-Cher, Cléry-Saint-André, Jargeau , La Ferté Saint-Aubin et Sully-sur-Loire. Ils sont répartis sur trois départements (Loiret, Loir-et-Cher, Cher) et couvrent une superficie de près de 5 000 kilomètres carrés, incluant les limites du Val de Loire et de la vallée du Cher et les confins du Pays-Fort, tout en excluant une grande partie de la Sologne viticole. L'observation architecturale s'est largement appuyée sur une utilisation rationnelle et systématique des sources cartographiques (terriers, carte de Cassini, ancien cadastre...). Le recensement ne s'est pas limité à une collection d'exemples choisis de façon empirique mais a porté sur un repérage de l'ensemble du bâti (soit environ 15 000 individus) comprenant les édifices religieux, l’habitat rural et les châteaux. Une attention particulière a été portée a priori sur l’utilisation des matériaux de construction, l'organisation de l'habitat rural et sur le XIXe siècle. Ces informations rassemblées autorisent une nouvelle approche historique par une quantification et une mise en série des phénomènes enregistrés, qui n'est pas le simple résultat d'une compilation de monographies d'œuvres étudiées.
Une documentation comparable à celle utilisée pour la publication Châteaux en Sologne existe sur les églises.

(mis à jour le 07/03/2016)

Partager 
  • email
  • facebook
  • twitter
Note moyenne de l'article : 0.0/5
Noter cet article :
noter l'article

"Cléry-Saint-André, la collégiale Notre-Dame"

 

PP 392_Clery (Medium).jpg

Publication "Aubigny-sur-Nère La cité des Stuart"

 

IM 136 - Aubigny-sur-Nère (Small).jpg

Publication "Sully-sur-Loire et son canton" (épuisé)


IM 22 - Sully couv (Small).jpg

Publication "Mennetou-sur-Cher et son canton" (épuisé)

IM 40 - Mennetou couv (Small).jpg

Publication "La Ferté-Saint-Aubin et son canton" (épuisé)

IM 61 - La Ferté couv (Small).jpg

Publication "Châteaux en Sologne" (épuisé)

CH 26 - Sologne couv (Small).jpg

Logo Inventaire blanc-defonce.pngQui sommes nous ?  Connaître le SPI

 

BasesMCC2-1.jpgRetrouvez toutes les données de l'Inventaire général sur les bases de données du Ministère de la Culture et de la Communication (nouvelle fenêtre)

 

Logo Inventaire Rose-defonce.pngRetrouvez les résultats des dernières études sur le portail de diffusion du SPI (nouvelle fenêtre)