Inventaire du patrimoine et label « Ville et Pays d’art et d’histoire », une interaction féconde

Situé en Indre-et-Loire et créé en 1998, le Pays Loire Touraine compte 55 communes, dont Amboise, Bléré, Château-Renault, Montlouis-sur-Loire et Vouvray. Grâce au label « Pays d’art et d’histoire » et à un travail d’inventaire général du patrimoine culturel, le Pays Loire Touraine a décidé de s’appuyer sur les richesses patrimoniales pour valoriser son territoire. Rencontre avec deux de ses acteurs, Arnaud Paucton, chargé d’étude « inventaire » et Laurianne Keil, animatrice de l’architecture et du patrimoine.

Pourquoi le Pays Loire Touraine a-t-il débuté une étude d’inventaire ?
Arnaud Paucton (AP) : En  2007, les candidatures au label « Pays d’art et d’histoire » et au programme européen Leader (toutes deux acceptées en 2008) ont permis d’affirmer la volonté du Pays Loire Touraine d’agir pour la connaissance et la valorisation du patrimoine.
Afin de réaliser un inventaire du patrimoine sur une partie de son territoire, le Pays s’est ensuite rapproché de la direction de l’inventaire du patrimoine (Région Centre-Val de Loire). Une première convention de partenariat portant sur l’étude des 9 communes de la vallée de la Brenne a été signée pour 2010-2012 ; puis renouvelée pour 2013-2015 afin d'achever l'opération. Dès le début, cette opération a été conçue comme une source de contenu pour l’animatrice de l’architecture et du patrimoine chargée de faire vivre le label.

Quels sont les objectifs du label « Pays d’art et d’histoire » ?
Laurianne Keil (LK) : Le label « Pays d’art et d’histoire » sensibilise les publics (habitants, scolaires…) au patrimoine afin qu’ils se réapproprient leur cadre de vie. Dès sa création, le Pays s’est engagé dans cet objectif par le biais de stages d’initiation à la chaux, toujours au programme. L’idée de labellisation, née à Amboise, a ensuite été étendue et concrétisée à l’échelle du Pays. Le label est pensé comme un outil de développement local supplémentaire. L’ensemble des patrimoines (édifices publics, « petit patrimoine », patrimoine industriel, etc.) est concerné par la valorisation qui prend la forme de visites-découvertes, expositions, conférences, stages, ateliers, etc.

Qu’apportent les données de l’inventaire pour l’animation du label ?
LK : Le label et l’inventaire sont complémentaires car les données de l’inventaire permettent d’enrichir le contenu des actions.
AP : Pour l’instant, avec Laurianne, nous avons réussi à mettre en avant les communes sur lesquelles j’ai travaillé grâce à des visites, rallyes patrimoine, projets pédagogiques…
LK : A titre d’exemples concrets :
Visite_eglise_Villedomer_2013_resize.jpg- Nous avons valorisé l’église de Vernou-sur-Brenne et Villedômer pendant les Journées du patrimoine en 2011 et 2013. L’intégralité des visites a été préparée à partir des informations fournies par Arnaud sur l’architecture, le vitrail, la statuaire, le mobilier et les tableaux.
- Des projets pédagogiques ont été élaborés, avec les écoles primaires de Chançay et Reugny (2012), de Neuillé-le-Lierre (2014) pour découvrir les principaux monuments des communes.
- Des rallyes patrimoine ont été organisés à Vernou-sur-Brenne (2012), Chançay (2013) et Reugny (2014).
- Une conférence a été proposée à mi-parcours à Chateau-Renault (2013) ...
AP : L’objectif est de réaliser une valorisation « au fil de l’eau » sans pour autant dévoiler l’ensemble des découvertes qui seront publiées en 2016.

Légendes des photos :
- Pont de Chançay. Cl. Pays Loire Touraine.
- Visite de l’église de Villedômer. Cl. Pays Loire Touraine.

(19/03/2013 - Mise à jour le 28/01/2015)

LogoPOP.jpg

Retrouvez toutes les données de l'Inventaire général sur les bases de données du Ministère de la Culture et de la Communication (nouvelle fenêtre)

 

Logo Inventaire Rose-defonce.pngRetrouvez les résultats des dernières études sur le portail de diffusion du SPI (nouvelle fenêtre)